BANNE



L’origine celtique de son nom "sommet, aiguille" décrit parfaitementce vieux village bâti en pente à la croisée d’une plaine calcaire et des premiers reliefs des Cévennes. Fruit de la rencontre tourmentée de la pierre et du calcaire, Banne s’est forgé une forte personnalité qui s’affirme à travers ses deux quartiers, celui du "Fort" et celui de l’église dont le clocher pointu capte les regards depuis la plaine, guidant le voyageur.La partie la plus ancienne dite "le fort" est constituée d'un bourg castral, co-seigneurie parmi laquelle figurait la famille de Bane. À son sommet un luxueux château du XVIe siècle, a été construit par la famille de Beauvoir du Roure, dont l’un des membres ne fut autre que le pape Urbain V. En 1792, devenu un repaire de contre-révolutionnaires, le château fut brûlé et détruit pierre par pierre. Seules subsistent les magnifiques écuries.