POUR NANOU




Autrefois il y avait cinq loups, tous frères, qui erraient en bande. Quand ils chassaient, ils partageaient toujours leurs prises avec Coyote. Un soir, Coyote les vit qui regardaient le ciel.

- "Qu'est-ce que vous regardez là-haut, frères" s'enquit-il.

- "Oh, rien"  répondit le plus âgé des loups.

Le lendemain, Coyote les vit tous à nouveau en train de regarder le ciel.
Il questionna, par rang d'âge, le second des loups, mais celui-ci ne voulut rien dire. Et cela continua de la sorte pendant trois ou quatre soirées.
Aucun ne voulait dire à Coyote ce qu'ils regardaient tous de peur qu'il ne mette son grain de sel dans leurs affaires.


Un soir, Coyote demanda au plus jeune de la bande de lui dire de quoi il s'agissait et celui-ci se tourna vers les autres :
- "Bah, disons à Coyote ce que nous voyons là-haut. Il ne va pas s'en mêler"


Ils lui dirent donc :
-"Là-haut, tout là-haut, il y a deux animaux, inaccessibles".
- "Eh bien, allons-y" répliqua Coyote.
- "Aller là-haut ? Et comment ?"
- "Oh, c'est tout simple" dit Coyote, "je vais vous montrer"
Coyote réunit un grand nombre de flèches et commença à les décocher dans le ciel. La première resta accrochée au ciel ; la seconde se ficha dans la première, et ainsi de suite, si bien qu'elles formaient comme une échelle descendant jusqu'à la terre.
- "Maintenant, nous pouvons monter là-haut" dit Coyote.

Le plus vieux des loups ouvrit la marche, emmenant son chien. Il était suivi des quatre autres loups, et enfin de Coyote. Ils grimpèrent tout le jour et jusque tard dans la nuit. Toute la journée suivante, ils grimpèrent encore. Ils grimpèrent pendant des jours et des nuits, et atteignirent enfin le ciel. Ils s'arrêtèrent dans le ciel et contemplèrent les deux animaux que les loups avaient aperçus d'en bas. C'étaient deux grizzlis.

- "N'approchez pas" dit Coyote "ils vous mettraient en pièces".
Mais les deux plus jeunes loups s'étaient déjà rapprochés, bientôt suivis des deux moins jeunes. Seul, le plus âgé restait en arrière. Quand les loups s'approchèrent des ours, il ne se passa rien. Les loups s'assirent et examinèrent les ours et les ours, toujours assis à leur place, toisaient les loups. Quand il vit qu'il n'y avait pas de danger, le vieux loup vint rejoindre les autres et s'assit là avec son chien. Coyote, lui, n'approcha pas davantage. Il n'avait pas confiance dans les ours. En tout cas, c'est bien joli à voir, se dit-il. Ils ont belle allure, tous assis comme ça. J'ai bien envie de laisser ensemble tel quel, que tout le monde puisse le voir.
Et quand les gens verront cela dans le ciel, ils diront :
- "Savez-vous qu'il y a une histoire à l'origine de cette composition" ?
Et ils parleront de moi.

Il laissa donc le tout intact. Sur le chemin du retour, il arracha les flèches une à une derrière lui. Ainsi, personne ne pouvait plus redescendre. Revenu sur la terre, il contempla, admiratif, l'arrangement qu'il avait laissé là-haut. Et ça n'a jamais bougé depuis.


De nos jours, on appelle cette constellation le "Grand Chariot". En regardant bien, on voit que trois loups composent le timon, et que le plus vieux, celui du milieu, a toujours son chien à ses pieds. Les deux jeunes loups forment l'avant du chariot et les deux grizzlis l'arrière, qui pointe vers l'étoile polaire.

De voir comme cela était beau, Coyote eut envie de remplir le ciel d'étoiles. Il disposa donc des étoiles partout en motifs puis pour utiliser ce qu'il lui restait, il traça la Voie Lactée.

Qua
nd il eut fini son ouvrage, Coyote manda Allouette sa sœur :
- "Raconte à tous, je te prie, quand je ne serai plus de ce monde, que cette ordonnance des étoiles qu'ils voient au firmament, c'est moi qui l'ai conçue ; c'est mon œuvre".

Et Allouette nous raconte aujourd'hui encore cette histoire de Coyote.



Histoire Wasco



12/06/2009
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres